EPI-REVEL | Revues électroniques d´Université Côte d'Azur
banière de la collection

Nouveaux Imaginaires | Nouveaux Imaginaires du Féminin | Twilight : un recit feminin du patriarcat au 21e siecle

Lucie Bernard :

Twilight : un recit feminin du patriarcat au 21e siecle





Lire cet article Page HAL de l'article

Résumé

Le succès de la saga Twilight de Stephenie Meyer, qui a bénéficié d'une forte visibilité dans l'espace médiatique et commercial de 2005 à 2012, prouve que le public contemporain reste demandeur de récits sentimentaux consacrés à l'expérience féminine.On retrouve en effet dans la série tous les motifs classiques du roman rose : une héroïne vulnérable, un amant mystérieux et fort, un triangle amoureux. Certains de ces motifs sont même plus conservateurs que les romans Harlequin récents ; ainsi l'héroïne de Twilight attendra le mariage pour perdre sa virginité, quand les héroïnes Harlequin des dernières décennies se contentent souvent d'une relation monogame destinée au mariage sans attendre la cérémonie même pour découvrir la sexualité. Twilight laisse également une place particulièrement importante à la voix et au pouvoir narratif de son héroïne, qui monopolise l'essentiel d'un récit écrit à la première personne et dans lequel la description des émotions et ressentis personnels tient une place importante. La saga de Stephenie Meyer constitue donc un espace littéraire privilégié pour étudier la conjonction entre la subjectivité féminine d'une part, et des représentations traditionnelles, voire conservatrices, de la féminité, de la masculinité et du rapport entre les sexes d'autre part. Cette conjonction se produit dans un texte par ailleurs contemporain, qui a réussi à associer pour un très large public la culture féminine du roman sentimental et la fantasy, un genre lui-même devenu mainstream au 21 e siècle seulement. Nous proposons donc d'explorer la façon dont Twilight convoque une expression littéraire très moderne, basée sur l'imaginaire le plus contemporain du public adolescent d'aujourd'hui, pour réactualiser et pousser à leur paroxysme les enjeux d'une littérature sentimentale moins récente, qui raconte depuis deux siècles et du point de vue féminin les interactions sentimentales profondément genrées issues du patriarcat capitaliste occidental. Mots-clefs : récit sentimental, vampire, identité féminine, féminisme, hétéronormativité, patriarcat Lorsque Stephenie Meyer publie le premier tome de sa saga Twilight en 2005, elle rencontre un immense succès commercial et médiatique. La série, qui comptera quatre tomes et se vendra à plus de cent millions d'exemplaires, relate l'histoire d'amour entre

Mots clés

Patriarcat, Récit sentimental, Vampire, Identité féminine, Féminisme, Hétéronormativité


Pour citer cet article

Lucie Bernard, "Twilight : un recit feminin du patriarcat au 21e siecle", paru dans "Nouveaux Imaginaires", Nouveaux Imaginaires du Féminin, mis en ligne : 21 Septembre 2017, URL : 'http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01665779/'


EPI-REVEL: Revues électroniques d´Université Côte d'Azur