EPI-REVEL | Revues électroniques d´Université Côte d'Azur
banière de la collection

Nouveaux Imaginaires | Nouveaux Imaginaires du Féminin | Pornographie et féminisme dans Femme nue, femme noire de Calixthe Beyala

Marion Coste :

Pornographie et féminisme dans Femme nue, femme noire de Calixthe Beyala





Lire cet article Page HAL de l'article

Résumé

Femme nue, femme noire raconte l'épopée sexuelle d'Irène Fofo, dans une Afrique noire urbaine. Je montrerai que Calixthe Beyala fait de ce personnage une dissidente à la fois à la morale patriarcale et aux stéréotypes racistes qui pèsent sur la femme noire. Par sa libération et sa manière d'assumer son désir, Irène met à mal le système patriarcal de la société dans laquelle elle évolue : elle finit même par être déifiée par le village qui l'a accueillie, parce qu'elle semble capable de guérir chacun de ses maux sexuels. Cependant, en détruisant le stéréotype patriarcal de la femme soumise et pudique, ce personnage confirme le stéréotype raciste de la femme noire lubrique et dominatrice, mis en évidence par les féministes africaines-américaines. Pour éviter ce stéréotype, Calixthe Beyala fait mourir Irène Fofo : celle-ci est violée à mort pour la punir de ses écarts avec la morale patriarcale, et la scène finale présente Irène mourante en piéta sur les genoux de sa mère. Cette image fait de la révolte sexuelle d'Irène un geste politique, qui fonde une « nouvelle éthique sexuelle » (Cazenave : 108) : le personnage est une martyre, morte dans une tentative de sauver sa communauté, et non une femme lubrique et dominatrice.

Mots clés

Calixthe Beyala, Féminisme africain-américain, Pornographie


Pour citer cet article

Marion Coste, "Pornographie et féminisme dans Femme nue, femme noire de Calixthe Beyala", paru dans "Nouveaux Imaginaires", Nouveaux Imaginaires du Féminin, mis en ligne : 21 Septembre 2017, URL : 'http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01665782/'


EPI-REVEL: Revues électroniques d´Université Côte d'Azur