EPI-REVEL | Revues électroniques d´Université Côte d'Azur
banière de la collection

Nouveaux Imaginaires | Nouveaux Imaginaires du Féminin | Vers un nouvel imaginaire du féminin : l’écriture privée de Chen Ran

Guo Lanfang :

Vers un nouvel imaginaire du féminin : l’écriture privée de Chen Ran





Lire cet article Page HAL de l'article

Résumé

Chen Ran 陈染 est une des figures majeures de la littérature chinoise des années 90. Son autofiction, Une vie privée, qui a suscité de vifs débats, est devenue une œuvre incontournable dans la littérature féminine chinoise, faisant de l’auteure l’une des figures représentatives de « l’écriture privée » (Sirenhua xiezuo私人化写作) ou « l’écriture personnelle » (Gerenhua xiezuo个人化写作). La présente communication vise à étudier comment l’écrivaine, au moyen des outils psychanalytiques, a pu explorer, avec une telle pertinence, le monde intérieur des sujets et réussir à construire une subjectivité féminine, qui s’impose dans un espace culturel fort phallocentrique.

Mots clés

Chen Ran, Écriture privée, Écriture féminine, Littérature chinoise


Pour citer cet article

Guo Lanfang, "Vers un nouvel imaginaire du féminin : l’écriture privée de Chen Ran", paru dans "Nouveaux Imaginaires", Nouveaux Imaginaires du Féminin, mis en ligne : 21 Septembre 2017, URL : 'http://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-01665650/'


EPI-REVEL: Revues électroniques d´Université Côte d'Azur