EPI-REVEL | Plate-forme de publication electronique de revues et de colloques scientifiques
banière de la collection

Revue (In)Disciplines, Pour une recherche inter et transdisciplinaire | N°1 - 2017 - TRANSITIONS | Transition et littérature dans l'Espagne contemporaine

Christine Di Benedetto :

Transition et littérature dans l'Espagne contemporaine





Lire cet article Page HAL de l'article

Résumé

Cet article s'intéresse à l'Espagne contemporaine où le terme de « Transition » sous-entend « transition démocratique », cette étape de changement issue du cadre autoritaire et traumatique du régime militaire dictatorial du général Franco menant à une monarchie parlementaire et à une démocratie consolidée. Derrière une apparente évidence se cache un faisceau de flous, tant sur les limites temporelles que sur les contenus et les enjeux. Nous emprunterons l'axe littéraire pour examiner ce que l'on ne sait si qualifier de processus, de phénomène, ou encore de série d'événements. Nous évoquerons d'abord les principales dates qui jalonnent la Transition espagnole afin d'en faire ressortir les multiples enjeux. Puis avec un regard panoramique, et le choix de deux romans plus précisément, nous verrons les répercussions qu'on peut y retrouver dans les textes de fiction. Enfin, avec une littérature qui aide à progresser vers la fin de cette période transitionnelle, l'écriture se posera comme question centrale dans la construction d'une identité pour l'Espagne actuelle. Mots-clés Transition, littérature, Espagne, roman Réfléchir au concept de transition trouve un prolongement spécifique dans le cas de l'Espagne contemporaine où le terme de « Transition », pouvant s'écrire avec une majuscule comme allusion à un référent communément reconnu, renvoie sans questionnement à ce qu'on appelle de manière plus explicite « la transition démocratique ». Cette étape de changement, issue d'un cadre autoritaire et traumatique concerne les années où l'Espagne est passée du régime militaire dictatorial du général Franco à une monarchie parlementaire et à une démocratie consolidée. Toutefois, derrière cette apparente évidence se cache un faisceau de flous, tant sur les limites temporelles que sur les contenus et les enjeux. C'est pourquoi l'un des axes pourra valablement être littéraire pour examiner à partir d'une perspective différente ce que l'on ne sait si qualifier de processus, de phénomène, ou encore de série d'événements à percevoir dans leur cohérence, comme menant d'une position A à une position B. Quelques dates qui jalonnent la Transition espagnole Les bornes A et B sont elles-mêmes plurielles, selon que l'on entend par « Transition démocratique » — de la manière la plus réductrice — le changement au niveau des formes de l'Etat et des institutions, — la plus significative — les pratiques politiques, ou — la plus complexe — l'évolution de la société et des mentalités afférentes. Spatialement, nous limiterons notre réflexion à l'Espagne, même si la réussite prêtée à la transition espagnole est parfois érigée en paradigme de transition exportable (Rozenberg). Temporellement, les années 1970-80 ne représentent qu'un point de départ vague de l'analyse. Quelques jalons peuvent être posés, sous la forme d'événements ponctuels remarquables que nous rappellerons ici sous leurs angles de permanence ou de renouvellement. La date pivot est le 20 novembre 1975, l'annonce officielle de la mort de Franco, le Generalísimo, le Caudillo, à la tête du pays depuis 1939 au terme de trois ans de

Mots clés

Roman, Espagne, Transition, Littérature


Pour citer cet article

Christine Di Benedetto, "Transition et littérature dans l'Espagne contemporaine", Revue (In)Disciplines, Pour une recherche inter et transdisciplinaire, N°1 - 2017 - TRANSITIONS, mis en ligne : Juin 2017, URL : 'http://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01549152/'


EPI-REVEL: épi-revues et colloques de l´Université Côte d'Azur